Tag Archive: Les militaires sont de grands enfants


Armée américaine, PS3 et burritos (ah non, pas burritos)

La récente baisse du prix de la Playstation 3 a fait plus d’un heureux. Le ministère américain de la défense a annoncé son intention d’acquérir plus de 2200 exemplaires de la console de Sony, afin d’augmenter les capacités de leur super-ordinateur, déjà basé sur un moteur PS3. Le rapport explique que “les nouvelles PS3 seront intégrées à un environnement déjà composé d’un noyau de 336 consoles, en connectant les ports Ethernet de chaque unité à un concentrateur (hub) commun.”

Le document précise en outre que les machines tourneront sous Linux. Cette solution permettra d’obtenir une puissance équivalente aux super-processeurs Cell d’IBM, pour un prix dix fois inférieur :
“Un serveur 1U d’IBM configuré avec deux processeurs de 3,2 GHz peut coûter jusqu’à $8000 alors que deux PS3 coûtent approximativement $600. Un processeur 3,2 GHz peut émettre plus de 200 GFLOPS tandis qu’une PS3 en émet 150. Pour une puissance de calcul équivalente, le coût est donc dix fois moindre.”

La raison derrière cette énorme différence de prix est que Sony vend ses consoles PS3 à perte, dans le but affiché de récupérer le manque à gagner sur la vente de jeux et de produits “d’accompagnement”, comme les télés HD ou les cartes mémoires. Les produits IBM étant conçus spécifiquement pour les super-ordinateurs, leurs concepteurs ne peuvent mettre en place une stratégie comparable.

Encore que l’armée n’achète ni jeux ni télés – ils profitent simplement de la politique de baisse des prix de Sony pour acquérir à prix bradé une puissance incomparable.

Advertisements

La prière du para

Je m’adresse à vous, mon Dieu,
Car vous donnez ce qu’on ne peut obtenir que de soi.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,
Donnez-moi ce qu’on ne vous demande jamais.
Je ne vous demande pas le repos,
Ni la tranquillité,
Ni celle de l’âme, ni celle du corps.
Je ne vous demande pas la richesse,
Ni le succès, ni même la santé.
Tout ça, mon Dieu, on vous le demande tellement
Que vous ne devez plus en avoir.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,
Donnez-moi ce qu’on vous refuse.
Je veux l’insécurité et l’inquiétude,
Je veux la tourmente et la bagarre,
Et que vous me les donniez, mon Dieu, définitivement
Que je sois sûr de les avoir toujours
Car je n’aurai pas toujours le courage
De vous les demander.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste,
Donnez-moi ce dont les autres ne veulent pas.
Mais donnez-moi aussi le courage
Et la force et la Foi.

Des patches militaires d’assez bon goût pour une fois

Marvin et Daffy étaient les badges officiels des missions Rover pour l’exploration de Mars lancées en 2003 par la NASA.

“Check out the spiffy outfits”

Encore des badges militaires de mauvais goût



À rapprocher de ceux-là, qu’étaient quand même nettement plus drôles.

Les badges militaires de mauvais goût




Voilà mes trois préférés mais vous en trouverez des dizaines de ce côté.

Un manchot colonel (et non un colonel manchot)

Ne l’appelez plus Nils Olav, mais sir Nils Olav. Un manchot royal originaire d’Ecosse vient de rentrer dans l’histoire en étant anobli vendredi par le régiment royal de Norvège.

En 1970, un lieutenant de la garde royale norvégienne nommé Nils visite le zoo d’Edimbourg et tombe sous le charme d’un manchot royal. Ensuite, la garde royale norvégienne a profité d’un festival militaire qui se tient chaque année en Ecosse pour revenir voir ce manchot, qui a été intégré au régiment et a même pris du galon. Le manchot original étant décédé entretemps, son successeur a le grade de colonel.

Vendredi, la garde royale a donc décidé d’anoblir Nils Olav et, grâce à une épée placée de chaque côté de sa tête, lui a accordé le titre de noble. Nils est resté d’une grande dignité durant la cérémonie, avant de passer en revue «ses» troupes.