Tag Archive: gastronomie


Miam ! Pizza !

Advertisements

Une soupe pour les hommes

Et ça continue, en Corée encore (c’est que le début, d’accord, d’accord)

– Ahahahaha ! Sen ! Vous ressemblez à un Klingon avec cette dinde enfoncée sur la tête.
– C’est toujours un plaisir de divertir sa Vénérable Hégémonie Cosmique. Son humour est des plus fin.
– Rajoutez un peu de sauce brune là, oui comme ça c’est parfait. Maintenant gloussez et dandinez-vous. Ahahahaha. Vous êtes né pour ça mon cher Sen.
– Je n’en doute pas, Très Haut Juge du Caractère et des Valeurs Humaines.
– Ahaha ! Finalement j’ai bien fait de ne pas vous jeter du train quand je vous ai surpris à fouiller dans ma collec d’hôtesses de l’air. Je ne regrette pas de vous avoir gardé.
– Vous m’en voyez comblé, Sérénissime Héros à l’Incomparable Eclat.
– Maintenant, remplissez vos chaussures de légumes et faites-moi un petit numéro de claquettes.
– Tout de suite votre Grâce.
– Voilà… Retirez vos chaussettes… Rajoutez encore des brocolis, Sen, j’ai jamais pu avaler ces trucs-là. Ahahaha ! Bravo, on dirait un paysan russe en pleine mazurka. Ahahaha ! J’ai hâte qu’on soit au dessert.

Une tradition militaire

– Qu’entendez-vous exactement par “il n’y a plus de pudding” ?

Cyanide and happiness

Passe moi le sel

Dans une interview à PBS, Ted Turner, le fondateur de CNN, nous remonte le moral: le réchauffement climatique pourrait amener les hommes à devenir cannibales, vu qu’avec une moyenne de 8 degrés en plus d’ici 30/40 ans, les récoltes auront du mal à s’épanouir. Donc forcément, la meilleure solution sera de bouffer son voisin.

“If steps aren’t taken to stem global warming, “We’ll be eight degrees hotter in 30 or 40 years and basically none of the crops will grow,” Turner said during a wide-ranging, hour-long interview with PBS’s Charlie Rose that aired Tuesday.

“Most of the people will have died and the rest of us will be cannibals,” said Turner, 69. “Civilization will have broken down. The few people left will be living in a failed state — like Somalia or Sudan — and living conditions will be intolerable.”